La Réflexologie Plantaire en maison de retraite

Médecine complémentaire à la médecine traditionnelle, la réflexologie plantaire destinée aux personnes âgées  résidant au sein d’infrastructures collectives, permet d’améliorer de façon simple et efficace leur confort et leur qualité de vie au quotidien.

Voici quelques exemples des bienfaits de la réflexologie plantaire sur les personnes âgées (liste non exhaustive) :

– Diminution des douleurs articulaires et musculaires,

– Amélioration du sommeil,

Rééquilibre et stimule le système digestif,

– Gestion du stress et de l’isolement affectif,

– Relance la circulation sanguine et lymphatique,

– Élimine les toxines et dynamise l’organisme,

– Aide à la prise en charge de problèmes respiratoires….

 

  • Extrait du magazine Alternative Santé du 7 avril 2014

Quelles méthodes naturelles conviennent aux personnes âgées ?

J’ai interrogé Linda Leininger sur le programme qu’elle a soumis à la Ministre. Linda connaît bien la gérontologie et elle suggère nombre de méthodes naturelles qui peuvent aider à la bientraitance des personnes âgées. Voici en quelques lignes ce qu’elle recommande :

  • La sophrologie est une thérapie naturelle qui développe la conscience de façon à activer de façon harmonieuse le corps et l’esprit en chassant peurs, stress, angoisses et tensions. La sophrologie vous apprend à mieux respirer, à reprendre confiance, à vous aimer à nouveau, à combattre bien des maux de notre société.
  • La réflexologie plantaire est un massage doux des pieds réalisé avec les doigts par pression des zones réflexes de la voûte plantaire. A chaque zone réflexe correspond une partie du corps, un organe. Considéré comme une médecine douce, la réflexologie plantaire permet donc de localiser les tensions du corps et autres dysfonctionnements et de les faire disparaître. Non invasive, simple à mettre en œuvre, elle est particulièrement adaptée aux personnes âgées.
  • L’ergothérapie, quant à elle, permet de maintenir, de restaurer et de permettre les activités humaines de manière sécurisée, autonome et efficace. Elle prévient, réduit ou supprime les situations de handicap en tenant compte des habitudes de vie des personnes et de leur environnement. L’ergothérapeute est l’intermédiaire entre les besoins d’adaptation de la personne et les exigences de la vie quotidienne en société.
  • L’iridologie est une méthode d’examen de la partie colorée de l’iris permettant d’analyser le terrain de la personne et ses déviations métaboliques. En France et en Norvège, l’iridologie se classe au 8ème rang des thérapies alternatives les plus utilisées. L’iridologie s’intéresse à la vitalité de la personne, aux dispositions morbides héritées et acquises, aux dysfonctionnements et aux troubles qui petit à petit mènent aux pathologies. L’iridologie peut dépister des signes avant-coureurs, et ce quelquefois bien des années à l’avance, sans qu’aucun symptôme ne se soit manifesté. Ici encore, il n’y a aucun examen difficile à supporter pour une personne âgée.
  • La luminothérapie consiste à s’exposer quotidiennement à une lumière artificielle imitant celle du soleil. En maison de retraite, on voit rarement le soelil, et on ne s’expose pas en bikini dans le parc (quand il y en a un). Les effets bénéfiques de la luminothérapie peuvent se faire sentir dans certaines affections comme les maladies de la peau, les troubles du sommeil ou les problèmes de dépression.
  • La thanatothérapie permet d’accompagner ceux qui sont en fin de vie, en utilisant la sensibilité des mots pour les apaiser. Rappel de souvenirs, mise en place d’un cadre apaisant, réconfortant, sécurisant et qui permet un bel accompagnement à ceux qui sont en train de partir. Il s’agit là d’offrir un cadre qui convienne au respect de la personne qui s’en va.

 

  • Article du journal Ouest France du 6 juin 2014

Séance de réflexologie à la maison de retraite

La réflexologie est une discipline importée des États-Unis dont le principe est de stimuler les zones réflexes des pieds et des mains, par des pressions adaptées. Mardi, l’institut supérieur de réflexologie d’Ergué-Gabéric s’est rendu à l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Kerlenn. Un atelier a été mis en place en direction du personnel, puis des personnes âgées.

Maricel Herlédan et Virginie Bacus, réflexologues, expliquent que ces stimulations visent à renforcer les défenses naturelles, à améliorer la circulation sanguine et nerveuse. « Pour toutes les tranches d’âge, on tient compte des pathologies et des prescriptions médicales. La seule contre-indication, ce sont les phlébites. La séance sera moins longue pour une personne âgée afin de ne pas la fatiguer. »

Pour Eric Deniel, responsable de formation, cette méthode est intéressante puisqu’un protocole individualisé est établi qui tient compte des besoins de la personne. « On est dans une relation d’échange. On travaille avec les hôpitaux, en direction des personnes atteintes du cancer. Pour améliorer, par exemple, la tolérance aux effets secondaires de la chimiothérapie. Notre démarche est également préventive. »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s